Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par E.L.

3e

     Les élèves de la classe de 3e dont je suis professeur principal me demandent de parler du professeur d’arts plastiques. J’hésite, je n’aime pas intervenir à propos des autres professeurs. Je leur conseille de voir d’abord les problèmes éventuels avec le professeur en question. Ils l’ont déjà fait me disent-ils !

     Je leur demande alors ce qu’ils veulent. Ils se plaignent de la façon dont leur parle le professeur. Je leur conseille de travailler plus et de bavarder moins, ainsi le professeur ne se plaindra pas.

     Un des élèves, M***, prend la parole :

« Oui mais madame, elle nous dit des trucs qui sont choquants.

- Quand j’entends ce que vous dites dans la cour, je ne vois pas ce qui peut vous choquer.

- C’est vrai madame ! la semaine dernière elle nous a dit : ‘il y a 17 ans vous étiez encore dans les boules de vos pères’ ! »

     Je le regarde, dubitative. Les autres élèves acquiescent de la tête.

     M*** insiste :

« - Mais vraiment ! madame ! dans les boules ! B – O – U – L – E ! » scande-t-il.

     Je m’apprête à lui dire qu’il faut un S et je me retiens. Il y a des situations où les accords grammaticaux ne semblent plus être une priorité. Cette remarque m’effleure l’esprit le temps d’une seconde et le fou rire me prend.

     M*** n’en démord pas et continue pendant que tous les élèves se laissent gagner par mon fou rire.

« - Vraiment ! je vous jure ! qu’est-ce que vous diriez si on vous disait ça ! »

     Je le regarde :

« - A mon âge, on ne peut plus me le dire ! »

 

© Eleonore Louvieux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article